Dominique Bijotat : “Ce n’est pas fini”

Il fallait gagner pour se sortir de la zone de relégation face à Concarneau, adversaire direct pour le maintien. Malheureusement, le Bretons ont été plus réalistes en profitant d’une erreur défensive pour ouvrir le score et marquer le seul but de ce match.

Avant cela, Marseille Consolat avait bien démarré son match en se procurant plusieurs occasions par Sergio ou Ibnou Ba et surtout en étant présent en nombre dans le camp des Bretons. “Nous avons répondu présent au niveau de l’état d’esprit. Notre première mi-temps était bonne même si l’on a manqué de justesse pour ouvrir le score. Revenir au vestiaire en étant mené nous fait forcément du mal au moral”, assure Dominique Bijotat.

En deuxième mi-temps, nos joueurs poussent pour revenir. Ibnou Ba prend sa chance des 22 mètres mais sa frappe frôle le poteau. Il y a aussi des actions litigieuses dans la surface, notamment quand David Gigliotti s’écroule dans la surface mais l’arbitre veut continuer le jeu. “Ce n’est pas fini. Ça devient plus compliqué mais ce n’est pas fini. Il nous reste quatre matchs et nous en avons trois à gagner”, assure Dominique Bijotat.

MARSEILLE CONSOLAT – CONCARNEAU 0-1 (0-1)
Stade de La Martine.
30e journée de National
Arbitre : M. Leleu.

MARSEILLE CONSOLAT :
Avertissements : Soly (35), Gigliotti (72), Sacko (75) à Consolat
Maury – Laassami (Agueni, 87), Soilihi, Barrillon (cap.), Dubois – Sergio, El Moudane (Ouaamar, 74), Sacko – Tamboura, Ibnou Ba, Soly (Gigliotti, 58).
Entraîneur : Dominique Bijotat.

CONCARNEAU :
But : Id Azza (33)
Avertissement : Toupin (44)
Guivarch – Richetin, Kamissoko, Toupin, Irep – Quemere (Lasimant, 73), Illien (cap.), Gegousse – Donisa (Edjouma, 73), Id Azza (Koré, 79), Geran.
Entraîneur : Nicolas Cloarec.