Elias Taguelmint : “Ne pas perdre notre grinta”

Sévèrement suspendu à la fin de la saison dernière suite au match contre Chambly, Elias Taguelmint (au milieu sur notre photo) a fait son retour dans le groupe contre Cavaillon en Coupe de France. Le milieu de terrain défensif a tout de suite été aligné dans le onze. Il revient sur ces derniers six mois où il a enchaîné les séances d’entraînement pour revenir à son meilleur niveau.

Ce retour sur la pelouse, c’était comment ?
Je l’attendais avec impatience !  Je suis très content d’être de retour dans le groupe et j’espère que la suite de la saison sera bonne pour l’équipe. On a pris un mauvais départ mais on ne se voile pas la face. On doit faire mieux. Le match contre Béziers (ce vendredi à 20h, au stade de La Martine) doit nous permettre d’enchaîner. A Consolat, on a toujours eu la grinta. Il ne faut surtout pas qu’on la perde. On a de très bons joueurs mais si on n’a pas faim on n’avancera pas.

Toi qui est au club depuis la saison 2009/2010, tu sens toujours cet état d’esprit ?
Ce n’est pas quelque chose que l’on perd. Les anciens comme  Salim (Mramboini), Mareck (Amiri), Salim (Laassami) ou moi, le transmettent aux recrues ou aux jeunes.  Si on montre l’exemple, tout le monde se met au niveau. On sait que dans le foot, la réussite tourne très vite. Dès que l’on aura un ou deux bons résultats, les occasions vont rentrer. J’ai confiance !

Comment as-tu vécu ces six mois derniers ?
Sincèrement, ça n’a pas été facile… J’ai eu la chance de pouvoir compter sur mes proches qui m’ont soutenu. Heureusement qu’ils étaient derrière moi car je ne vais pas mentir avec ces dix matches et une montée en Ligue 2 ratée à la dernière journée, c’était difficile de penser à la préparation. Finalement tout le monde m’a poussé et le club compte sur moi. Aujourd’hui, je suis très content d’être de retour dans le groupe.