Coupe de France : Une nouvelle étape de passée

Les supporters cavaillonnais ont fait le déplacement en nombre pour venir soutenir leur équipe lors de ce 6e tour de Coupe de France. Les deux équipes entrent sur la pelouse et quasiment tout de suite après, Marseille-Consolat se montre dangereux. “On savait qu’on ne devait pas prendre cette équipe à la légère”, assure David Gigliotti. L’attaquant donne le rythme en provoquant la défense dès les premières minutes et il profite d’un centre au deuxième poteau pour ouvrir la marque. Quelques minutes plus tard, il double la mise.

Menés deux à zéro, les joueurs de l’ARC Cavaillon qui évoluent en D1 ne baissent pas les bras. Ils vont même réduire le score juste avant la mi-temps grâce à un lob astucieux de Jamil Amergoul. “On a peut-être un peu trop joué sur nos acquis et ce but nous a donné des forces pour repartir de l’avant en deuxième mi-temps”, poursuit David Gigliotti. Finalement,les Marseillais vont vite se mettre à l’abri grâce à un doublé d’Abdoul Diawara et un but de Fabien Barrillon à la conclusion d’un beau mouvement à trois avec Kevin Pommier et Maguette Diongue. David Gigliotti marque un troisième but.

David Gigliotti : “On doit accélérer”

Cavaillon réussit à réduire la marque en fin de match sur corner. C’est la fin d’une belle aventure pour l’ARC qui était le dernier club de District en lice dans la région. Alors que pour nous, la Coupe de France se poursuit avec le 7e tour (11 et 12 novembre) avec l’entrée en lice des équipes de Ligue 2. Il faut encore deux victoires pour atteindre les 32e de finale, l’objectif du club.

Mais avant ce rendez-vous, le championnat reprend ses droits et les joueurs entendent retrouver la victoire. “Nos derniers matches nous ont permis de prendre confiance. Maintenant, nous n’avons plus le choix, il faut marquer et aller de l’avant. On doit accélérer”, promet un David Gigliotti qui revient en forme après avoir raté le début de saison (suspendu). “On ne s’en rend pas forcément compte mais rien ne remplace les matches. J’ai eu besoin de reprendre du rythme depuis mon retour et je pense que je reviens à mon maximum. Même si j’ai bossé à l’entraînement, il faut jouer pour retrouver des jambes”.

La réaction de Marc Collat :

“On ne s’en est peut-être pas rendu compte mais on a beaucoup fait courir cette équipe en première mi-temps et on a donc récolté les fruits de ce travail en deuxième. Même en étant devant au score, c’était important de ne pas lâcher et de continuer d’attaquer pour respecter notre adversaire. Et aussi garder le rythme avant de recevoir Béziers la semaine prochaine. On a été frustré par notre nul à Laval car nous étions en supériorité numérique et il nous faut un bon résultat pour repartir de l’avant dans ce championnat. Certains joueurs sont revenus dans le groupe aujourd’hui (Diaranke Fofana, Elias Taguelmint), c’est positif”.

ARC Cavaillon – Marseille Consolat 2-6 (1-2)
6e tour de Coupe de France
Stade Pagnetti, 2200 spectateurs
Arbitre : M. Abdelgheffar

ARC Cavaillon :
Buts : Amergoul (36), El Hmioui (76)
Van den Hende, Reilles, Batbat (cap), Amisi, Breir (Badu, 33), Chaintreuil, Oukessou, Dahou (El Hmioui, 68), Choquet (Bouchfira, 73), Dujon, Amergoul
Entraîneur : Sébastien Piocelle

Marseille Consolat :
Buts : Gigliotti (15, 32, 74), Diawara (52, 59), Barrillon (62)
Avertissement : Taguelmint (45)
Ben Boina, M’Dahoma, Barrillon, Fofana, Amiri (cap) (Pommier, 58), Taguelmint, Sacko (Mramboini, 75), Diongue (Niangbo, 57), Sergio, Gigliotti, Diawara
Entraîneur : Marc Collat