La Qualif’ au bout du suspens

Marseille Consolat est passé par toutes les émotions lors de son entrée en lice pour ce 5e Tour de la Coupe de France. Personne ne s’attendait à un match facile contre Fréjus Saint-Raphaël (N2) et ce fut bien le cas. Malgré une bonne entame et des occasions franches, les Marseillais se font surprendre sur deux contres varois. L’inquiétude gagne alors le Stade de La Martine après les 45 premières minutes car le match semble mal embarqué.

Au retour des vestiaires, le moral des spectateurs ne s’améliore pas quand David Gigliotti rate un pénalty à la 48e. Mais notre attaquant tout juste entré en jeu ne baisse pas les bras. Très disponible dans l’entrejeu, il crée des brèches et redonne de l’espoir aux marseillais en réduisant le score à un peu plus de dix minutes de la fin du match. Marseille-Consolat pousse et David Gigliotti obtient un nouveau penalty. Cette fois, Guy Niangbo le transforme et arrache la prolongation.

Fréjus Saint-Raphaël ne baisse pas les bras pour autant. Même quand Guy Niangbo marque le troisième but. Le dernier quart de finaliste de la compétition égalise à la 119 minutes alors que le public de La Martine pensait la qualification acquise… C’est finalement aux tirs au but que Marseille-Consolat obtient son ticket pour le sixième tour de la Coupe de France. Ce fut compliqué mais ça passe et c’est bien l’essentiel en Coupe de France.

Sébastien Seguin : “Enorme Solidarité”

“Nous avons prévenu les joueurs toute la semaine que c’est la Coupe et qu’il fallait être prêt psychologiquement et physiquement pendant 120 minutes. Cela s’est passé exactement comme prévu ! Il faut saluer l’énorme solidarité de tous les joueurs, face à une très belle équipe qui a réussi à nous piéger en contre. Le groupe est jeune, un peu fragile et il nous a manqué de la sécurité mais on va retenir le jeu produit et les nombreuses occasions qu’on s’est créées. David (Gigliotti) a su nous apporter toute son envie, sa technique et sa justesse. Il a été décisif. Comme les autres entrants d’ailleurs”.

Mamadou Niang : “La victoire est au bout”

“C’est une bonne première pour moi car la victoire est au bout. Je suis fier de faire partie de ce staff et d’avoir accompagné l’équipe vers cette qualification”.

Marseille Consolat – Fréjus Saint-Raphaël 3-3 (7 TAB à 6)
Arbitre : M. Benaissi
MARSEILLE CONSOLAT
Buts : Gigliotti  (78), Niangbo (90+2, 110)
TAB marqués : Barrillon, Niangbo, Diongue, Gigliotti, Sergio, M’dahoma, Sacko
Avertissements : Benbachir (23)
Aissi Kede, Dubois, M’Dahoma, Barrillon, Pommier, Agueni (Gigliotti, 46), Sacko, Diawara, Sergio, Tamboura (Diongue, 74), Benbachir (Niangbo, 56)

FREJUS SAINT-RAPHAEL
Buts
: Mendy (29), Mouillon (39), Reynaud (119)
TAB marqués : Gbohou, Reynaud, Dumas, Baldé, N. Cabezas, Delvigne
TAB raté : Marignale
Avertissements : Mouillon (34), Delvigne (76)
Ousseni, Mouillon (Reynaud, 57), Dumas, Baldé, Delvigne, Orinel, Gbohou, Tlili, Diaw (cap) (Marginale, 57), Mendy, Soly (N. Cabezas, 89)