J33 : Comme une demi-finale

Gagner à Belfort pour continuer de croire au podium. La problématique est aussi simple que ça pour Marseille-Consolat en déplacement en Franche-Comté et après six matches sans défaite. Belfort, une équipe quasiment reléguée en CFA qui avait pourtant joué un mauvais tour aux Marseillais lors du match aller (défaite 1-2).

Dans le même temps, Dunkerque (3e avec un point d’avance sur Marseille-Consolat) se déplace sur la pelouse du leader Quevilly-Rouen. Deux formations qui accusent le coup ces dernières semaines. Un faux-pas des nordistes et les joueurs d’Eric Chelle pourraient leur repasser devant au classement avant la dernière journée.

L’autre adversaire direct, le Paris FC (4e à égalité avec Marseille-Consolat mais avec une meilleure différence de buts directe) se déplace à Bastia. Les Corses viennent de tomber dans la zone de relégation après leur lourde défaite à Sedan. Ils doivent absolument décrocher quelques points à Paris avant de jouer leur dernier match à La Martine.

Mais avant d’attendre un mauvais résultat de leurs adversaires directs, les Marseillais doivent s’imposer à Belfort. “Il ne faut rien regretter, assure Eric Chelle. On revient des abysses et l’on a vraiment rien à perdre. Il faudra jouer libéré et garder notre état d’esprit”.

Le coach n’oublie pas ses trois joueurs suspendus suite aux incidents de Chambly. “Je veux que l’on joue pour eux et j’espère que les gars auront un sentiment d’injustice après ces suspensions”. Il devra donc se passer de Ben Boina, Gigliotti et Taguelmint jusqu’à la fin de la saison.

JMR

Crédit Photo : PHOTO VALÉRIE VREL / La Provence